Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Les posteurs les plus actifs de la semaine
PhilouD
 
Webmestre
 
tavannes signal corps
 
galahad87
 
ARCHI91
 
jlg2
 
Captain
 
dionysos
 
Jax777
 
ChP
 


Portrait atypique d'un collectionneur de montres; comment est venue cette passion?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Portrait atypique d'un collectionneur de montres; comment est venue cette passion?

Message  Webmestre le Dim 27 Fév - 10:02

Portrait atypique d'un collectionneur de montres :

Petit, il était déjà destiné a aimer les montres, son grand-père, ainsi que ces oncles étaient garagistes, il fut bercé dans la mécanique dès son plus jeune âge, un cousin de sa mère était horloger.

A l'âge de 9 ans son père adulé, sous-directeur d'une entreprise meurt d'un cancer, évenement tragique dont il sera marqué à vie. Un de ces oncles récupère la Lip Himalaya acier que portait régulièrement son père sans lui en parler de suite, il promet ensuite à son neveu de lui offrir lors de sa communion, mais pas avant, durant 3 années ce neveu y pense et attend le jour " j ".

Enfin ce moment arrive, il est fier de porter cette montre qu'il a tant attendu, dont il a tant rêvé.

Lycéen, à l'âge de 16 ans, déjà en première ayant sauté une classe, il prend le train chaque jour pour se rendre à la gare de Saint Quentin dans l'Aisne où se trouve son lycée, un jour pas fait comme un autre, en descendant du train et se rendant dans le hall de la gare, il s'aperçoit que cette Lip n'est plus à son poignet, il réalise qu'en se lavant les mains dans le train, il l'a retirer de son poignet et l'a laissé sur le lavabo, trop tard, le train est déjà repartis, malgrès une déposition faite à la gare de Saint-Quentin, il ne reverra jamais cette montre à caractère sentimental et particulier.

De 16 à 17 ans, parfois au détour d'une braderie, d'une brocante ou en franchissant la porte d'un magasin il achète avec ces très faibles moyens une petite montre, car le bougre, il n'est pas bien riche, et sa mère doit faire face seule aux dépenses de la petite famille.

A l'âge de 17 ans en préparation de math spé, math sup, il se lie d'amitié avec le fils d'un médecin qui se prénomme Antoine, celui-ci arbore fièrement une jolie montre à son poignet, ce n'est autre qu'une Rolex datejust, il ne cesse de la regarder et se prend à rêver d'acquérir un jour une telle montre, lorsqu'il en aura les moyens.

Les études terminées, lors de ses premières paies, le rêve devient réalité, il s'achète une Rolex Datejust d'occasion chez un grand marchand réputé à Paris. Cette acquisition va déclencler en lui d'abord l'envie d'apponfondir ses connaissances sur Rolex et sur l'horlogerie en général, ce qui le conduira à étudier toutes les marques un peu près, et surtout privilégera le côté historique et le conduira au thème plutôt vintage de la colllection plus tard.

Voilà, c'était mon histoire, le cheminement d'un collectionneur en herbe.

Ci dessous la première montre qui a déclenché véritablement cette passion pour l'horlogerie et les montres.



Dernière édition par Admin le Lun 20 Juin - 20:56, édité 6 fois
avatar
Webmestre
Admin

Messages : 5918
Date d'inscription : 12/02/2011
Localisation : Marne, 51

http://www.passion51.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait atypique d'un collectionneur de montres; comment est venue cette passion?

Message  La presse le Dim 27 Fév - 12:08

Bonjour, Bonjour

Suite au sujet de Michel, mon cheminement est plus simple, et pour l'instant je ne suis pas encore collectionneur, mon orientation est un peu différente puisqu'elle est axée actuellement sur les montres contemporaines, mais grâce, ou à cause de ce forum Twisted Evil , je commence à avoir un autre regard sur le vintage, merci Michel Very Happy

Comment a commencé mon intéret pour les montres :

En fait à la naissance de mon fils il y a cinq ans déjà, j'ai décidé de m'acheter une montre, ayant regardé, sondé, analysé, mon choix s'est porté sur une Rolex Submariner 14060, que je n'ai plus aujourd'hui, oui également sur Rolex, ce qui m'a conduit à aimer et à essayer de m'intéresser aux montres et à l'horlogerie, j'aime particulièrement venir sur ce forum car c'est une mine d'informations simple et précise, grâce à son administrateur; je pense que cette personnalité en amènera forcément beaucoup d'autres et celà a déja commencé, non je ne parle pas de moi, trop ignorant pour l'instant sur l'horlogerie et sur les montres Wink


La presse
Amateur de montres

Messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait atypique d'un collectionneur de montres; comment est venue cette passion?

Message  ulen spe le Jeu 3 Mar - 21:28

Punaise, j'avais loupé le poste, super Mimi bounce
avatar
ulen spe
Membre Eminent du Forum

Messages : 311
Date d'inscription : 25/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait atypique d'un collectionneur de montres; comment est venue cette passion?

Message  PhilouD le Jeu 3 Mar - 22:43

Emouvant et intéressant…

Je ne peux m’empêcher de penser à ma propre histoire qui bien que très différente à un point commun : la montre de mon père…
Cela fait dans les 30 ans, et j’en ai bientôt 40, mais je m’en souviens parfaitement : il la posait sur le meuble de la salle de bain tous les soirs et je n’osais pas y toucher, seulement la regarder car je savais que c’était quelque chose de précieux…Je vous en reparlerais quand je l’aurai récupéré de révision (qu’est ce qu’il fiche l’horloger, cela fait 4 mois …Pour la peine j’irais voir demain !).
Tout ça pour dire que je crois que cette passion des montres me vient de là, de cette Oméga dynamique dont jamais je ne me séparerais.
Et par ailleurs, ma recherche de l’année dernière (aboutie grâce à notre admin adoré) d’une speedmaster de 1967 provient du fait que mon père fut un grand fan de la conquête spatiale et de la conquête de la Lune en particulier : je le savais confusément mais lorsque j’ai hérité de quelques dizaines de kilos de documents d’époque sur ce sujet, collectés par mon père, j’ai pris la mesure de l’ampleur de cette passion...
J’étais donc à la recherche d’un modèle ayant été porté sur la Lune (soit trois ref si je me souviens bien) : une sorte d’hommage à mon père, une sorte car c’est plus complexe et très difficile à exprimer. En fait j’ai l’impression qu’il aurait aimé avoir cette montre.

D’un autre coté, le coté rationnel qui vient de ma formation technique et mon gout général pour la mécanique et les objets mécaniques ont fait le reste !

C’est aussi pourquoi je suis aussi hésitant pour mon futur achat : je n’ai plus de but particulier si ce n’est me faire plaisir, d’où mon hésitation entre Rolex et Zenith

Allez c'est l'heure de Sleep
avatar
PhilouD
Modérateur

Messages : 4865
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 46
Localisation : entre bettraves à sucre et raisins à champagne...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait atypique d'un collectionneur de montres; comment est venue cette passion?

Message  ulen spe le Mar 8 Mar - 20:52

Moi, simple, mon père m'a passé sa passion en le voyant travailler et pourtant j'aurais pas pensé un jour que ça arriverait et voilà faut jamais penser jamais Wink
avatar
ulen spe
Membre Eminent du Forum

Messages : 311
Date d'inscription : 25/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait atypique d'un collectionneur de montres; comment est venue cette passion?

Message  ulen spe le Jeu 31 Mar - 11:06

Je remonte aussi ça , et vous Question , parlez nous en Exclamation
avatar
ulen spe
Membre Eminent du Forum

Messages : 311
Date d'inscription : 25/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait atypique d'un collectionneur de montres; comment est venue cette passion?

Message  phil51 le Ven 1 Avr - 22:18

Petit, ma grand mère m'offrit une seiko. j'étais au collège. de forme rectangulaire, avec des index bâtons , c'était une montre à quartz. simple, je l'aimai bp, ma première montre. Et puis un jour, je l'ai perdu dans le jardin de mes parents... déçu de perdre l'objet.... Je l'ai retrouvé bien des années plus tard qui ne marchait plus... J'ai alors laissé de coté l'intérêt pour l'objet durant des années.. mais j'avais conservé cette montre. Un jour, j'ai décidé de voir si elle pouvait être remise en état. Bon, l'horloger m'a dit qu'elle ne marcherai plus jamais (malgré tout, elle reste dans mon tiroir). j'en ferai une photo un de ces jours. Celle là, elle à fait la guerre, comme on dit.

Me voila sans montre, mais décidé à en trouver une, singulière et pas neuve (comme si la montre devait également être dépositaire du temps passé, de la perte puis des retrouvailles de ma seiko. pas très rationnel tout ça). Mais si possible automatique ou mécanique (ça c'est mon goût pour la technique et la fabrication d'objet mécanique). Et puis avec mon job, une montre est parfois bien nécessaire. Alors, il suffit de rencontrer quelques passionnés pour que le virus se réveil. internet à bouclé le tout... et aujourd'hui je découvre avec appétit les histoires, les évolutions mécaniques et les formes que les montres ont pu prendre dans le temps. Ceci grâce notamment aux éminents membres de ce forum dont la connaissance et l'esprit de partage me ravit. continuons ainsi.

avatar
phil51
Membre Eminent du Forum

Messages : 815
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 45
Localisation : reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait atypique d'un collectionneur de montres; comment est venue cette passion?

Message  René75 le Lun 20 Juin - 20:13

Je savais que derrière tout ça il y avait un cerveau Very Happy
Mon intérêt pour les montres est venu sur le tard, un collègue de travail avait une Submariner, il ventait sa montre et la marque Rolex, à ce moment la les montres ne m'interessaient pas, j'avais une petite montre à quartz à " deux balles ", puis chemin faisant je m'y suis intéressé, d'abord en allant sur internet, puis sur les forums et désormais je suis mordu Crying or Very sad

René75
Hyper Actif du forum

Messages : 210
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait atypique d'un collectionneur de montres; comment est venue cette passion?

Message  jlg2 le Mer 22 Juin - 22:12

mon parrain,m'a offert une UG pour ma communion ,elle n'a pas quitté mon poignet jusqu'au service militaire .

ensuite avec mes premiers revenus,j'ai acheté une Breitling Aerospace en titane . Métal très agréable et leger,montre avec une gueule indéniable ...mais à quartz !

donc je m'en suis séparé pour entrer à nouveau dans le monde mécanique et ne plus en sortir Cool

jlg2
Membre Eminent du Forum

Messages : 3297
Date d'inscription : 21/06/2011
Localisation : Françilie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum